Russie Russie virtuelle

BLAGUES

sur les Tchouktches


Les blagues russes dans lesquelles apparaissent les Tchouktches sont l'équivalent des "blagues belges"de la France.
Il s'agit d'un peuple de Sibérie Orientale dont le mode de vie traditionnel semi-nomade est étroitement lié aux rennes (leur nom signifie "propriétaires de rennes").

La région est la Tchoukotka.

Dans les dialogues, leur phrase débute souvent par "pourtant", un peu comme le "une fois" des blagues belges ou le "putain" du Sud-Est.

* * *

Tchouktche veut faire publier son roman. Le rédacteur en chef le lit puis dit au Tchouktche :
- C'est un peu faible... Vous devriez commencer par la lecture de classiques : Tchekhov, Pouchkine, Tolstoï. Vous les avez lus ?
- Ah non, Tchouktche n'est pas un lecteur, Tchouktche est un écrivain !


Tchouktche arrive dans son campement, de retour de Moscou, et explique aux autres:
- Pourtant, Tchouktche était à Moscou, Tchouktche est devenu très intelligent : j'ai appris qu'en fait Karl, Marx, Friedrich, Engels - c'est pas quatre personnes, mais seulement deux ! Et "VivelePartiCommuniste" , c'est pas une personne du tout !


Tchouktche revient, enfin libéré de son service militaire, et retrouve sa femme à la maison avec un bébé.
- Pourtant, d'où il sort, le bébé ? J'étais absent pendant deux ans !
- Tu ne te rappelles pas ? Une fois tu m'a envoyé ta photo.
- Mais sur la photo, on ne me voit que jusqu'à la ceinture...


Un représentant chinois vient chez les Tchouktches :
- On vous déclare la guerre. Combien êtes-vous ?
- 500. Et vous ?
- Un milliard !
- Oh là, là, on n'aura pas assez de place pour vous enterrer tous...


Tchouktche demande à sa femme :
- Pourquoi est-ce qu'on dit que nous sommes comme ça ? (il tape sur du bois dur)
- On frappe, - dit sa femme.
Et le Tchouktche :
- Reste assise, je vais ouvrir.


Tchouktche achète une armoire avec une glace à l'intérieur. Il l'ouvre à la maison et voit quelqu'un dans le miroir :
- Regarde, femme, mon frère vient me voir.
Sa femme s'approche :
- Oui, et il amène une nana avec lui...


Tchouktche vient de rentrer d'un voyage à Moscou : il annonce fièrement à sa femme une grande nouvelle :
- Femme ! Ça y est, nous avons la télévision, et avant les voisins !
- Abruti que tu es... tu as oublié qu'on a pas l'électricité.
- Femme, Tchouktche y a pensé, Tchouktche a aussi acheté une prise électrique - dit-il en sortant fièrement de sa poche une belle prise multiple.


Le régiment blindé vient de démarrer pour préparer le défilé de la Place Rouge, sauf un char qui est resté immobile.
L'officier du char de tête se met alors à gueuler ses ordres dans la radio, mais le char reste sur place, moteur en marche. Au bout d'un moment, devant l'insuccès de ses ordres par radio, l'officier fait demi-tour et découvre Tchouktche immobile en train de regarder fixement son casque qu'il tient à deux mains.
- Alors, abruti, qu'est-ce que tu fais ? - demande le chef.
- Tchouktche étonné... Tchouktche jamais vu un chapeau qui parle !


Tchouktche veut devenir Président du Soviet Suprême, et téléphone au Kremlin :
- Allô, je voudrais devenir président ; qu'est-ce qu'il faut faire ?
- Est-ce que vous êtes idiot ?
- Non, - répond Tchouktche, - mais je ne savais pas que c'était obligatoire.


Tchouktche achète un frigo. On lui demande : "Pour quoi faire ?"
- Pourtant, pour se chauffer en hiver : dehors, il fait -40°, et dans le frigo -4°!


Tchouktche demande au magasin :
- Est-ce que vous avez des télés couleur ?
- Oui.
- Alors donnez-m'en une verte.


Tchouktche rentre de Moscou:
- J'ai vu Moscou, j'ai vu le slogan "Tout au nom de l'homme, tout pour le bien de l'homme", et j'ai vu aussi cet homme...


Tchouktche a acheté une voiture. Il la montre à tout le monde dans son campement, et chacun admire la bête.
Un Tchouktche frotte les phares :
- Pourtant, quels grands yeux !
Un deuxième tapote sur le toit :
- Pourtant, quelle peau solide !
Le troisième tire sur le pot d'échappement, et conclut :
- Pourtant, c'est un mâle !


Un Tchouktche est parti en voyage avec sa voiture. Il ne revient pas le jour prévu, et tout le monde s'inquiète. Le temps passe, et un mois plus tard, alors qu'on le croyait perdu, le Tchouktche est de retour. On lui demande la raison de son retard. Tchouktche répond :
- Pourtant, pour aller là-bas, il y a trois vitesses, c'est très pratique. Mais pour rentrer, il y en a une seule, et en plus ça m'a donné le torticolis de regarder tout le temps en arrière...


Tchouktche chasse dans la taïga avec son fils. Ils voient un écureuil : pan !
- Pourtant, la peau.
Ils voient un élan : pan !
- Pourtant, la viande.
Ils voient des géologues : pan, pan, pan !
- Pourtant, les allumettes...


Deux Tchouktches sont assis dans la tente, l'un d'eux est en train de lire le journal. Il réfléchit puis déclare :
- Le Honduras m'inquiète...
Et l'autre répond :
- Je t'avais dit : ne le tripote pas !


Tchouktches


Un Tchouktche en voit un autre qui a creusé un trou dans le sol et s'est caché jusqu'à la ceinture. Il lui demande : - Qu'est-ce que tu fais dans ce trou ?
- Pourtant, je dois me faire faire une photo jusqu'à la ceinture.
Quelque temps plus tard, le premier Tchouktche revient et voit le deuxième en train de creuser un autre trou.
- Pourquoi tu creuses de nouveau ?
- Pourtant, il me faut une photo en deux exemplaires.


Un Tchouktche s'est marié avec une Française. Quelque temps plus tard on demande au Tchouktche :
- Comment ça va, la famille ?
- Bof, on a divorcé.
- Pourquoi ?
- Elle est trop sale... Elle est obligée de se laver tous les jours !


Un Tchouktche assis sur une branche est en train de la couper. Un passant lui dit :
- Tchouktche, vous allez tomber !
- Pourtant, je ne le crois pas !
Plus tard Tchouktche tombe. Il se relève l'air effrayé et dit en parlant du passant :
- Pourtant, c'était un sorcier !


Un Tchouktche rentre à la maison après la chasse. Sa femme lui demande :
- Qu'est-ce que tu veux ?
- Pourtant, manger.
Elle sert le repas, Tchouktche mange.
- Qu'est-ce que tu veux d'autre ?
- Pourtant, boire.
Elle sert à boire.
- Qu'est-ce que tu veux encore ?
- Pourtant, faire l'amour.
Il font l'amour.
- Qu'est-ce que tu veux en plus ?
- Pourtant, enlever mes skis.


Début     Page précédente     Page suivante