Russie Russie virtuelle

BLAGUES

sur Sherlock Holmes et Dr Watson


Les Russes utilisent souvent les personnages littéraires dans leurs blagues. Celles sur Sherlock Holmes et le Dr Watson sont inspirées non seulement par les oeuvres de sir Arthur Conan Doyle, mais aussi par le film "Le chien des Baskerville" et de la série russe "Sherlock Holmes et Dr Watson", filmée fin des années 1970-début des années 1980. Les acteurs qui ont incarné ces personnages mondialement connus:


Holmes Holmes

Vassili Livanov - cet acteur a reçu, le 15 juin 2006 à Moscou, la fameuse distinction britannique, The Order of British Empire, pour son rôle de Sherlock Holmes.



Watson

Vitali Solomine est le Dr Watson




Hudson

Rina Zélionaïa est Mme Hudson




Baskerville

Sir Henry de Baskerville est interprété par Nikita Mikhalkov (connu en Occident en tant que réalisateur)




Barrymore

Tout le monde se souvient de la performance brillante d'Alexandre Adabachian dans le rôle du régisseur Barrymore.






- Holmes, vous qui aimez tellement rentrer à la maison, vous laver les mains avec un savon odorant, prendre une tasse de café et vous installer au coin du feu avec votre pipe préférée pleine de tabac turc ; imaginez qu'un jour le savon, le café, et le tabac disparaissent... Comment feriez-vous pour vivre?
- Watson, arrêtez de vous inquiéter, je vous ai déjà dit plusieurs fois : nous n'irons jamais en Russie!


Sherlock Holmes est mort et il va au paradis. Saint Pierre lui demande:
- Qui es-tu?
- Je suis Sherlock Holmes, le meilleur détective au monde.
- Alors va me chercher Adam et Eve, je n'arrive pas à les retrouver dans cette multitude.
Holmes est bientôt de retour avec un couple:
- Voici Adam et Eve.
- Comment les as-tu reconnus?..
- Élémentaire, mon cher saint Pierre: ils n'ont pas de nombril.


Sherlock Holmes prend son petit déjeuner. Barrymore lui apporte une assiette avec un tout petit tas de quelque chose de frit. Holmes:
- Qu'est-ce que c'est, Barrymore?
- La cervelle de Watson, sir!
- Mais pourquoi si peu?
Barrymore (perplexe):
- La cervelle de Watson... sir...


Watson:
- Dites-moi, mon cher Holmes, c'est vrai que vous avez vu le chien des Baskerville?
Holmes, en lui tendant sa pipe:
- Essayez ceci, Watson, et vous verrez plein de choses vous aussi!


Dans un restaurant:
- C'est incroyable, Holmes! Comment avez-vous deviné que le chef a des cheveux courts et une habitude de se ronger les ongles?..


Watson arrive dans la maison de Baker street. Holmes lui lance impassiblement, sans bouger de son fauteuil:
- Watson, vous, un homme si respectable, pourquoi avez vous participé à cette rixe dans la rue de Park Lane?
- Mais... comment le savez-vous?
- Élémentaire, mon cher Watson. Sur votre front, vous avez la trace de ma chaussure!


- Watson, je vous que vous avez marché accidentellement dans une crotte de chien?
- Votre méthode de déduction vous a trahi, Holmes! Je l'ai fait exprès!


Holmes vient chez Watson:
- Mon Dieu, Watson! Vous étudiez la chimie?
- Non, c'est la coiffeuse de ma femme.


- Pourquoi ne vous mariez-vous pas, Holmes?
- Ça crée trop de problèmes, Watson. Imaginez: vous êtes à la maison après une rude journée de travail, vous lisez le journal... Soudain, vous entendez la voix de votre femme derrière la porte d'entrée et en même temps les aboiements de votre chien derrière la porte de service. Qui laisseriez-vous entrer en premier?
- Celui qui crie plus fort, je présume.
- Erreur, Watson! Il faut faire entrer le chien: une fois à l'intérieur, il arrêtera d'aboyer.


Dr Watson dit à Holmes:
- Vous savez, moi et ma femme, nous allons avoir un garçon! Et J'ai décidé de l'appeler Sherlock Holmes.
- Vous avez choisi le nom de famille qui convient.


- Je vois que vous avez eu une matinée stressante, Watson.
- Comment le savez-vous? C'est votre méthode de déduction?
- Élémentaire, mon cher Watson: vous avez oublié de mettre votre pantalon.


Sherlock Holmes demande au Dr Watson :
- À votre avis, de quoi sont remplis les ballons de CorelDraw ?
- D'hydrogène, bien sûr !
- Comment vous le savez ?
- Hier, mon Corel s'est planté, et la moitié de Windows était foutue...


Un visiteur vêtu d'un costume usé vient chez Holmes lui demander de l'aide. Holmes refuse. Le visiteur parti, Watson sermonne le détective:
- Que vous arrive-t-il, Holmes? Jamais vous ne refusez votre aide aux pauvres!
- Mais celui-ci n'était pas pauvre. Dans son portefeuille, il avait 128 pounds et 12 pence.
- Comment le savez-vous?
- Recomptons ensemble.


Le matin, Sherlock Holmes dit à Watson:
- Toute la nuit, vous avez regardé du porno, mon cher.
- Comment avez-vous deviné?..
- Premièrement, vos yeux sont rouges. Deuxièmement, je n'ai rien d'autre.


Le manoir des Baskerville. C'est le soir, et sir Baskerville est assis dans son salon à la faible lueur des bougies. Un cri atroce retentit derrière la fenêtre.
- Barrymore, quel est ce cri épouvantable ?
- C'est le chien des Baskerville, sir.
Un peu plus tard, un autre cri se fait entendre.
- Barrymore, quel est ce hurlement horrible ?
- C'est le chat des Baskerville, sir.
Un peu plus tard :
- Barrymore, quel est ce silence sinistre qui glace le sang ?
- C'est le poisson des Baskerville, sir.


En se promenant le long de la Tamise, Holmes et Watson ont aperçu une jeune femme qui était en train de se noyer et leur faisait des signes. Comme de vrais gentlemen, ils lui ont fait eux aussi des signes amicaux en retour.


Sherlock Holmes et le Dr Watson volent en ballon et s'égarent dans le brouillard. Ils descendent sur une ville quelconque et demandent à un passant :
- Mon ami, pourriez-vous nous dire où nous nous trouvons ?
Le type réfléchit, les regarde et répond :
- Sur un ballon.
Holmes :
- C'est sûrement un programmeur.
Watson :
- Comment vous avez deviné ?
Holmes :
- Premièrement, il a réfléchi avant de répondre ; deuxièmement, sa réponse était très précise, et troisièmement, cette réponse-là était parfaitement inutile.


Sherlock Holmes et Dr Watson font leur promenade. Soudain, ils entendent des hurlements qui glacent le sang...
- Holmes, c'est le chien des Baskerville?
- Non, Watson, c'est Barrymore qui donne du porridge à sir Henry. (1)


Le soir, Sherlock Holmes et Dr Watson se promènent à Londres. En passant sur un pont, Sherlock Holmes s'arrête et dit au Dr Watson :
- Mon ami, ma méthode de déduction me permet d'influencer le comportement des gens. Voulez-vous une démonstration ? Je ferai en sorte que les trois personnes qui passent sur ce pont aillent se jeter dans la rivière.
Ils attendent. Un Anglais s'approche. Sherlock Holmes lui dit :
- Monsieur, savez-vous que votre entreprise a fait faillite, et que les créanciers vous attendent chez vous ?
L'Anglais, désespéré, se jette en bas.
Un Français s'approche. Sherlock Holmes lui dit :
- Monsieur, savez-vous que votre femme pratique régulièrement des partouzes à la maison, profitant de votre absence ?
Le Français se jette dans la rivière. Et voilà qu'un Russe, complètement saoul, s'approche. Sherlock Holmes lui dit :
- Monsieur, savez-vous que la loi anglaise interdit de se jeter du pont dans la rivière ?
Le Russe, en passant une jambe par-dessus la rambarde :
- Je m'en fous !!!


- Holmes, comment vous avez devi...
- Élémentaire, mon cher Watson.
- C'est encore votre méthode de déduc..
- Non, j'ai deviné.


Holmes et Watson se promènent dans les rues de Londres. Holmes dit:
- Quand on tournera dans la rue suivante, des gars costaud vont vous casser la gueule!
Ce qui se passe. Watson:
- Mais comment...
- Élémentaire, mon cher Watson. Hier, je les ai insultés, et je portais votre manteau!


- Bonsoir, mesdames, dit Holmes poliment à trois jeunes femmes assises sur le banc en train de manger les bananes.
- Vous les connaissez? - demanda Watson.
- Non, cher ami, je n'avais jamais vu auparavant cette religieuse, cette pute et cette jeune mariée.
- Holmes, vous n'avez pas fini de m'étonner! Comment avez-vous déduit tout ça?
- Élémentaire, mon cher Watson. La religieuse tenait la banane dans une main et cassait des petits bouts avec une autre. La pute se fourrait la banane entière dans la bouche.
- Incroyable! Mais comment vous avez su pour la jeune mariée?
- Et la jeune mariée, - poursuivit Holmes, - tenait la banane dans une main, et avec l'autre elle poussait sa tête dans la direction de la banane.


Holmes, Watson, sir Henry et Barrymore sont allés à la recherche de Sam, le bagnard évadé. Holmes demande:
- Watson, qu'avez-vous pris avec vous?
- Un fouet.
- Et vous, sir Henry?
- Un revolver.
- Et vous, Barrymore?
- Porridge, sir!


- Pourquoi roulons-nous si vite, Holmes?
- Elémentaire, mon cher Watson. Je suis un très mauvais conducteur, je suis donc pressé de rentrer à la maison avant d'avoir un accident.


Watson revient d'un voyage. Dans le taxi, il demande au chauffeur:
- À votre avis, d'où je reviens?
- De la Russie!
- Comment le savez-vous?
- Élémentaire, mon cher Watson! Vous avez donné dix roubles au chauffeur, et ça, avant d'être arrivé !


Tard le soir dans le Baskerville Hall. Sherlock Holmes et Dr Watson, silencieux, regardent les portraits suspendus dans le salon sombre. Soudain, des bruits horribles se font entendre dehors...
- Vite, Watson, ça vient des marais! - dit Holmes en dévalant l'escalier.
Watson le suit en courant. En une minute, ils se retrouvent dans l'allée menant vers les marais. Une silhouette chancelante s'accroche à la barrière...
- Watson, c'est Barrymore! Vite, il n'est peut-être pas trop tard!
Ils se précipitent vers le régisseur:
- Barrymore! Vous êtes vivant? Que vous arrive-t-il?
- Porridge, sir...


Dr Watson passe la nuit avec une prostituée. Le matin, elle lui dit:
- C'est pas joli joli, docteur! Qu'en diront Mme Hudson et Mme Mortimer?
- Comment les connais-tu?
La prostituée répond d'une voix rauque, en allumant sa pipe:
- Élémentaire, mon cher Watson!


- Holmes, un petit exercice de votre méthode? Je suis allé au magasin. Le caissier m'a rendu une pièce - laquelle?
- Dix pence.
- C'est correct! Comment avez-vous su?
- Élémentaire, mon cher Watson! La poche droite de votre pantalon est trouée, et cette pièce est restée par terre au magasin.


Le Dr Watson est allé aux champignons et en est revenu bredouille. Il se plaint à Holmes et lui demande d'expliquer les raisons de son échec.
- Élémentaire, mon cher Watson! Ce n'est pas la saison: nous sommes en février.


En se promenant dans la forêt, Sherlock Holmes dit à Dr Watson:
- Regardez derrière ce buisson, mon ami, vous y verrez un tas d'excréments.
Watson:
- C'est vrai! Comment...
- Élémentaire, mon cher Watson! C'est le résultat de ma première rencontre avec le chien des Baskerville.


Sherlock Holmes et Dr Watson se réveillent le matin, baillent en contemplant le ciel bleu...
- Watson, que pouvez-vous déduire en voyant ce ciel sans un seul nuage?
- Je suppose qu'il fera beau aujourd'hui, Holmes.
- Non, mon ami! On peut en déduire que quelqu'un a volé notre tente.


- Holmes, je crois que nous avons creusé la question à fond!
- Vous avez raison, Watson. Maintenant, il faut remonter de ce trou.


- Alors, docteur, les injections que vous faites dans la jambe de votre patient, sont-elle efficaces?
- Je ne sais pas encore, Holmes.
- Je présume que les médicaments prennent plus de temps pour agir dans ces jambes de bois...


Dans un club, Holmes demande à un type:
- Excusez-moi, monsieur, est-ce que votre nom est Sherlock Holmes?
- Non, pourquoi?
- Il se trouve que vous avez mis son manteau, et Sherlock Holmes, c'est moi.


- Alors, Watson, vous n'avez pas confiance en cette chaleur précoce et vous continuez à porter des sous-vêtements chauds ?
- Comment avez-vous deviné?
- Élémentaire, mon cher Watson. En venant ici, vous avez oublié de mettre votre pantalon.


- Bonjour, Watson, - dit Holmes assis dans la pénombre près de la cheminée et fumant sa pipe. - Je vois qu'il fait beau et sec dehors?
- Au contraire, Holmes, - rétorqua Watson. - Il pleut, et les rues sont boueuses. Et s'il s'agit de mes chaussures propres, je les ai changés dans l'antichambre.
- Hum, - dit Holmes. - Et pendant le repas, vous avez bu du chablis, année 74?
- Non, Holmes, c'est le garçon qui a trébuché et renversé sur moi le bocal qu'il portait à la table voisine.
- Hum... Et pourquoi vous avez changé la marque de vos cigares?
- Je n'en ai pas changé, - répondit Watson, en sortant son porte-cigares. - J'ai rencontré un ami, et il m'a offert une des siennes.
- Zut, - cracha le grand détective. - Je rate tout aujourd'hui! Je ferai mieux d'aller jouer un air sur mon violon.
Et il se dirigea dans sa chambre.
"Et après, Mme Hudson va encore demander pourquoi Mr Holmes torture les chats", - pensa Watson en s'installant près de la cheminée dans le fauteuil de Holmes.


Sherlock Holmes et Dr Watson se préparent pour un voyage. Holmes demande à Watson d'aller jeter un oeil sur le thermomètre.
- Il est toujours suspendu, - dit Watson en revenant.


Sherlock Holmes et Dr Watson sont sur une affaire de braquage.
- Watson, vous dites que ce matin un type en loques s'est approché de vous, vous a fait tomber, vous a cassé une dent et volé la montre en or?
- Exact, Holmes. Comment connaissez-vous ces détails?
- Élémentaire, mon cher Watson: premièrement, vous avez immédiatement crié: "Au secours, Holmes!". Deuxièmement, sur votre montre était gravé "Au Dr Watson de lady K." Et troisièmement, vous avez dans la main mon col.


Holmes et Watson, en se promenant, voient deux femmes en train de manger une glace: l'une mord la glace, l'autre la lèche.
- À votre avis, Watson, laquelle de ces dames est mariée?
- Euh... celle qui lèche sa glace, je présume.
- Erreur, mon ami! C'est celle qui la mord.
- Comment l'avez-vous deviné, Holmes?
- Élémentaire, mon cher Watson! Elle a une alliance.


- Une chaussure, Watson, - dit Holmes en examinant une chaussure marron avec une loupe. - Que pouvons-nous dire à propos de son propriétaire?
- Euh... - répondit Watson sans conviction.
- C'est un homme maigre de haute taille, il fume la pipe, parfois fait des expériences chimiques et joue du violon...
- Mais permettez, Holmes! - s'exclama Watson. - Ça, c'est votre chaussure!
- Et alors? - répondit Holmes, imperturbable. - Quand on n'a rien d'autre sous la main, il ne reste que travailler la méthode de déduction même sur ses propres chaussures!

Holmes et Watson

____________
1. "Porridge, sir!" est une remarque célèbre du film "Le chien des Baskerville".
Pour mémoire: sir Henry de Baskerville venant des USA, il est donc peu habitué au porridge matinal...