Russie Russie virtuelle

CHANSONS


Maestro

Маэстро


Musique: Raimonds Pauls

Paroles: Ilya Reznik

Chante Alla Pougatchiova.


Si la vidéo ne s'affiche pas, regardez-la sur ce lien.



Paroles


Les lumières s'évanouissent,
Et je suis, une fois de plus, conquise.
Un mouvement des mains magique -
Et le monde émerveillé se fige.
Vous planez, inaccessible,
Sans m'apercevoir dans le parterre,
Mais je viens encore, j'arrive
Pour vous voir, parce que je n'aime que vous.


Oubliez une fois, pour un instant,
Rien qu'une unique fois l'orchestre:
Je suis juste là, huitième rangée,
Reconnaissez-moi, mon maestro!
Nous sommes éloignés, comme "oui" et "non",
Les feux de rampe nous séparent,
Mais pour la musique nous partageons
Le seul et même saint amour.


Les accords résonnent, ensorceleurs,
Et le miracle se répète.
Si vous connaissiez, mon professeur,
Toute la confiance de votre élève...
Vous êtes mon salut suprême,
Et je rêve, assise dans cette salle,
D'être avec vous sur la scène,
De servir avec vous la musique.


Oubliez une fois, pour un instant,
Rien qu'une unique fois l'orchestre:
Je suis juste là, huitième rangée,
Reconnaissez-moi, mon maestro!
Nous sommes éloignés, comme "oui" et "non",
Les feux de rampe nous séparent,
Mais pour la musique nous partageons
Le seul et même saint amour.


Je n'étais pour vous qu'une ombre,
Mais maintenant, fini le temps des peines,
D'anxiété, des doutes sombres:
Je me tiens ici, sur cette scène!
Je regarde dans la salle
Et j'y vois vos yeux pleins de surprise...
En dépit des ans qui passent,
Vous êtes devenu plus proche de moi.


Elle est arrivée, mon heure de gloire:
Je joue pour vous, pour vous, maestro!
C'est la même salle, huitième rangée,
Vous êtes assis à quelques mètres.
Nous sommes éloignés, comme "oui" et "non",
Les feux de rampe nous séparent,
Mais pour la musique nous partageons
Le seul et même saint amour.