Russie Russie virtuelle

HUMOUR


Jennifer Psaki, star comique malgré elle


Jennifer Psaki, porte-parole du Département d’État étasunien, est une véritable star de la Toile russe. Ses perles verbales ont donné lieu à de nombreuses parodies, même si les citations en soi suffisent à faire rire (vidéo sous-titrée en français).


Voir aussi:
Ukraine - Psaki, la dernière stratégie de Washington
Jen Psaki, star comique malgré elle de la politique américaine
Pourquoi les médias sont-ils si méchants avec J. Psaki?


Quelques néologismes, inspirés par Jen Psaki, ont vu le jour : psaking, psakage, psaquer (dire des bêtises en public), Psakistan (États-Unis), psakisme… On peut trouver en vente des produits dérivés (vêtements, sacs, tasses etc.).


Psaki     Psaki


Voici l'une des parodies faite par le groupe Mourzilki International


La chanson d'origine


La vidéo sous-titrée (traduction-adaptation poétique)




Paroles


Nous vivons dans le mensonge,
Dans la brume qui se prolonge...
Qui chassera l'obscurité,
Nous dira la vérité?


(refrain)
Dans la grande baraque
(Celle d'Obama),
Plus expert que Psaki,
Ça n'existe pas !
Plus mignon que Psaki,
Plus brillant que Psaki,
Plus expert que Psaki –
Ça n'existe pas !


D'où sors-tu, aussi limpide,
Si naïve et si candide,
Pour conter de grosses bêtises
Constamment aux journalistes ?


(refrain)


Je la trouve vraiment balèze,
Car j'adore les foutaises.
Continue, ma fille, allez :
Nous voulons tous rigoler !..


(refrain)


Anonyme

Le Département d'État ne reconnaît pas
les résultats du match de hockey


Les États-Unis ont exprimé leur désaccord catégorique avec la soi-disant "victoire" de l'équipe nationale russe au championnat mondial de hockey.

Ce qu’a déclaré la porte-parole du Département d'État Jennifer Psaki : "Ce match n'avait rien en commun avec le véritable hockey. On ne peut pas jouer au hockey au 21e siècle comme au 20e. Les ambitions impérialistes de l'équipe nationale de Russie ont été démontrées par les méthodes mêmes du jeu, comme dans de pires années de l'URSS : un infâme carrousel de palets, organisé par l'équipe russe vers la cage de l'équipe américaine, et le blocage des palets démocratiques en direction de son propre camp. C'est une tentative de modifier le statu quo existant et une menace directe pour la sécurité de l'Europe."

En réponse à la question d'un journaliste, Jennifer Psaki a précisé qu'elle ne savait pas ce que signifie "carrousel", mais c'est écrit comme ça dans son papier et elle reste persuadée que c'est une chose horrible et incompatible avec les valeurs universelles : "Nous n'avons aucun doute que c'est la Russie qui est derrière tout ça. La participation récente de Poutine au match de la soi-disant "Ligue nocturne de hockey", où il a marqué six buts lui-même, ne fait que confirmer notre point de vue. Maintenant ses desseins sanglants sont clairs pour tous : la Russie a tout planifié dès le début."

Elle a également déclaré que le président Obama avait exprimé sa préoccupation profonde au sujet des résultats du jeu en affirmant que "la Russie est non seulement du mauvais côté de l'Histoire, mais aussi du mauvais côté de la géographie, de la physique et même de l'éducation physique et sportive."

Elle a par ailleurs assuré que des sanctions économiques seront immédiatement appliquées contre tous les joueurs de l'équipe nationale russe : "Conjointement avec nos partenaires européens du monde entier, nous avons décidé l'instauration immédiate de vastes sanctions économiques contre toutes les personnes en relation directe avec les évènements en question. La Russie paiera cher pour cela. Nous avons pris une décision lourde de conséquences : toutes les cartes de réductions, appartenant aux joueurs de l'équipe nationale russe et valables dans les chaînes des magasins Reebok, Nike et Adidas seront gelées jusqu'aux prochaines soldes. Les exécuteurs des visées impériales doivent être conscients qu'ils ne seront pas épargnés."

Mme Psaki a mentionné tout spécialement la barbe du hockeyeur Ovetchkine, ostensiblement rasée en signe de protestation contre le concours d'Eurovision : "C'est une protestation contre les valeurs européennes, contre le choix de l'Europe ! Au 21e siècle, il est inadmissible de se raser la barbe juste comme ça, parce que tu n'es pas content ! C'est inacceptable, il faut faire repousser la barbe immédiatement !.."