Mythologie slave : dieux
Feuille Dieux
Vélès Vélès
Feuille Dieux
Vélès Vélès

(Vélès Велес, Volos Волос, Vles Влес)


Fils de Rod, frère de Khors, époux d'Azovouchka (fille de Svarog et de Mère Sva), dieu du bétail et de la richesse, protecteur des marchands, des chasseurs et des agriculteurs. Un des dieux les plus anciens. Avec son épouse, il habite sur l'île magique Bouïan. On l'imaginait au début comme un ours, ensuite comme un vieillard barbu et poilu. C'est Vélès qui a appris aux gens à ne pas tuer les animaux mais à les apprivoiser et à les utiliser. Vélès est un des dieux les plus anciens du panthéon slave. Pour l'honorer Vélès, pendant la Maslénitsa (Mardi Gras) et les Sviatki les gens se déguisent en animaux avec des masques et des manteaux en peau retournée. Au printemps, le 24 mars, on fêtait la Komoïéditsa - le jour du réveil de Vélès ours. Son jour est le lundi.


Les fêtes de Vélès sont aussi le 2 et le 6 janvier. C'est également le dieu de la magie, protecteur des volkhves. Il est aussi dieu de la lune et frère du soleil. Après la mort, les âmes montent le long du rayon de la lune vers le portail où ils sont accueillis par Vélès. Les âmes pures continuent leur chemin vers le soleil sur ses rayons, et les autres restent avec Vélès sur la lune pour se purifier ou être renvoyés sur terre où ils se transforment en humains ou en esprits (génies) divers.


Vélès possède plusieurs objets magiques, notamment les gousli: quand il joue et chante, les autres oublient tout en l'écoutant.


Les anciens Slaves avaient l'habitude, pendant les récoltes, de "friser la barbe" - les derniers épis des moissons étaient liés sans les couper en formant une barbe, en l'honneur de Vélès dont le nom signifie "chevelu".

Vélès
Mythes

AccueilPanthéon des dieuxPersonnages, lieux, objets


© Russie virtuelle