Mythologie slave : dieux
Feuille Dieux
Svarog Svarog
Feuille Dieux
Svarog Svarog

(Svarog Сварог)


Dieu du feu céleste et des forgerons, fils de Rod, époux de Makoche, père de Dajbog, Sémargl, Péroun, Svarojitch et Stribog. Selon certaines légendes, Svarog est le créateur de la Terre à la différence de Rod - le créateur de l'Univers. C'est lui qui a jeté sur la terre une pince de forgeron, et depuis, les gens ont appris à travailler le fer et le cuivre. Avec ses rayons-flèches, Svarog cassait la couverture céleste, ouvrait le ciel, et de là envoyait aux gens le feu. Parfois il était représenté comme un cavalier à quatre têtes, la corne d'abondance dans la main; parfois comme un jeune et solide forgeron.

C'est aussi le dieu qui a instauré la monogamie chez les Slaves. Il était considéré comme dieu de l'abondance, les gens lui adressaient leurs prières pour une bonne récolte. L'époque du solstice d'hiver, passage vers l'été et le soleil, s'appelle Sviatki. En l'honneur de Svarog il existait plusieurs fêtes. La fête principale avait lieu tous les ans après les moissons: les foules apportaient dans le temple de Svarog les fruits de leurs récoltes. Le premier jour le prêtre inspectait la corne que Svarog tenait dans sa main: si la corne était pleine de vin, la récolte de l'année suivante serait bonne. Ensuite le prêtre jetait l'ancien vin, versait le nouveau dans la corne et en proposait à l'idole, mais comme celui-ci n'en buvait jamais, c'est le prêtre qui vidait la corne, la remplissait de nouveau et la remettait dans la main de Svarog.  Le jour suivant, une grande procession apportait au dieu un pirog géant, et si le prêtre arrivait à se cacher derrière ce pirog, on pouvait être sûr que Svarog serait satisfait de cette offrande. On lui apportait également du poisson, de la viande, du pain, de la bière, du vin, du lait, des oeufs. La cérémonie se terminait par un grand festin avec une abondante consommation de vin; ceux qui ne voulaient pas en boire étaient mal vus. Le prêtre qui servait Svarog était une personne très estimée, et personne n'osait toucher un seul poil des chevaux blancs gardés dans le temple de Svarog.

Svarog
Mythes

AccueilPanthéon des dieuxPersonnages, lieux, objets


© Russie virtuelle