Mythologie slave : dieux
Feuille Dieux
Mat Syra Zemlia Mat Syra Zemlia
Feuille Dieux
Mat Syra Zemlia Mat Syra Zemlia

(Mat' Syra Zemlia Мать Сыра Земля - Mère Terre Humide)


La terre est le personnage le plus aimé et le plus important dans la mythologie slave, encore aujourd'hui. Les Slaves anciens l'imaginaient vivante. Les herbes, les fleurs, les buissons et les arbres leur apparaissaient comme ses somptueux cheveux, les rochers étaient ses os, les racines des arbres - ses veines, et l'eau sortant des profondeurs de la terre était son sang. Comme une femme humaine, elle mettait des enfants au monde, elle pleurait et gémissait de douleur pendant les tempêtes, elle exprimait sa colère en faisant trembler la terre, elle mourait pendant les sécheresses et renaissait avec les pluies; elle souriait sous le soleil en offrant aux hommes son extraordinaire beauté, elle s'endormait en hiver et se réveillait au printemps. Dans les contes, un chevalier blessé se serrait contre la terre, et ses forces lui revenaient. Elle absorbait des liquides maléfiques pour ne pas en laisser de trace: Dobrynia Nikitich s'adresse à la Terre après avoir tué le dragon:

Il frappe la lance contre la terre humide,

Il conjure ainsi sa lance:

"Ouvre-toi, Mère Terre Humide,

Avale tout le sang du dragon."

À celui qui ne vénère pas la terre, elle ne donnera pas de pain. Une poignée de terre emportée dans des pays lointains assurait le retour à la maison. A l'époque, les malades sortaient dans les champs et s'inclinaient en priant la terre de les soigner. Le rite de fraternisation consistait à mélanger le sang des doigts entaillés puis à échanger une poignée de terre. Un des moyens de divination était de prendre un peu de terre sur laquelle était imprimée la trace de pied, les volkhves (druides russes) y lisaient l'avenir de la personne. La terre aime et protège le peuple qui vit sur elle. Sa fête est le 23 mai.

Mythes

AccueilPanthéon des dieuxPersonnages, lieux, objets


© Russie virtuelle