Russie Russie virtuelle

BLAGUES

sur les évènements en Ukraine


Les États-Unis ont déclaré qu'ils ne reconnaîtront pas les résultats des élections "illégitimes" dans les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et qu'ils appellent la communauté internationale à faire pareil.
La Russie a répondu qu'elle ne reconnaissait pas les résultats de tous les soi-disant élections présidentielles aux EUA à dater de 1789, considérées comme illégitimes ; elle a qualifié la guerre contre la Grande Bretagne de terrorisme, insisté sur la nécessité de garder l'intégrité territoriale de la Grande Bretagne et a appelé la communauté internationale à faire pareil.


J'ai lu le manuel d'histoire ukrainien. Vous allez répondre de l'extermination des dinosaures, salauds ! (Nota : selon certains manuels, le peuple ukrainien est très ancien...)


Le nouveau sport ukrainien : jet de député dans la poubelle.
Proposition : faire de la poubelle le nouveau symbole de l'Ukraine !


Les journalistes demandent à Porochenko :
- Pourquoi le nouvel uniforme militaire est-il couleur désert ? Il n'y a pas de déserts en Ukraine !
Porochenko :
- Attendez un peu, il y en aura.


- Abram, quelle est la différence entre un malheur et une catastrophe ?
- Comment dire… Eh bien, imagine que tante Sophie est tombée malade. C'est un malheur, n'est-ce pas ?
- Oui.
- Mais pas une catastrophe ?
- Non.
- Et maintenant imagine que Porochenko, Iatsénuk, Klitchko, Tourtchinov, Iaroch, Tiagnybok et Timochenko prennent le même avion qui s'écrase au sol. C'est une catastrophe ?
- Oui.
- Mais pas du tout un malheur !


Trois femmes - une Russe, une Ukrainienne et une Africaine – sont en train d'accoucher. Leurs maris attendent.
Une infirmière sort et dit :
- Désolée, messieurs, j'ai peur qu'on ait échangé vos enfants…
Les hommes :
- Est-ce qu'on peut les voir ?
L'infirmière les conduit dans la pièce où se trouvent trois berceaux. L'Ukrainien attrape le bébé noir et s'enfuit en courant. Les autres crient :
- Mais qu'est-ce que tu fabriques ! Ce n'est certainement pas le tien !
L'Ukrainien répond :
- M'en fous ! L'essentiel, c'est que ce n'est pas un Moskal !


Si le Boeing est abattu par les rebelles, c'est un acte terroriste. Si le Boeing est abattu par la Russie, c'est un crime abominable. Si le Boeing est abattu par l'Ukraine, c'est un malheureux malentendu. Si le Boeing est abattu par les États-Unis, c'est la faute à Boeing.


Un Ukrainien s'offre un repas au restaurant.
Le serveur demande:
- Désirez-vous de l'eau plate ou gazeuse ?
L'Ukrainien répond :
- Gaz… Tu me les casses, salopard !


Poutine et Porochenko décident de faire une course à pied. Poutine arrive en premier.
La télévision ukrainienne :
- Le président Porochenko a montré un très bon résultat, il est arrivé deuxième. Poutine est arrivé avant-dernier.


- Si on attaquait les Moldaves ?
- Ça n'a pas de sens, ils construisent plus vite que nous détruisons.
- Alors on peut attaquer les Chinois ?
- Ça n'a pas de sens, ils se reproduisent beaucoup trop vite.
- On attaque les Ukrainiens, alors !
- Ils se rendront aussitôt, et nous serons obligés de les nourrir.
- Et les Russes ?
- Ils nous casseront la gueule…
- Alors on déclare la guerre à ces abrutis d'Amerloques !
- Pas possible, Monsieur le Président. Les abrutis d'Amerloques, c'est nous…


- Témoin ! Racontez ce que vous avez vu.
- Voilà, monsieur le juge : je m'approche de la place centrale et je vois les Ukropes en train de maïdaner…
- Une minute, témoin! Je vous prie de surveiller votre langage. Vous voulez dire qu'en vous approchant de la place centrale, vous avez aperçu un groupe d'Ukrainiens qui discutaient ?
- Pardon, monsieur le juge. Je m'approche de la place centrale et je vois un groupe d'Ukrainiens qui discutaient. Mais en regardant de façon plus attentive, je suis arrivé à la conclusion que c'étaient quand même les Ukropes en train de maïdaner…
(Ukrope : un Ukrainien soutenant le gouvernement de Kiev)


Iatsénuk et Porochenko se retrouvent en enfer. Un peu plus tard, les diables viennent au paradis et implorent :
- Prenez-les chez vous, on vous en supplie !
- Depuis la création du monde, vous n'avez pas demandé une chose pareille ! Que s'est-il passé ?
- À cause d'eux, on n'a plus de gaz ni de charbon : l'enfer est gelé !


- Est-ce que Kiev construit un mur pour que personne ne puisse venir en Ukraine ?
- Non, pour que personne ne puisse s'enfuir en Russie !


La fusée "Antarès" est tombée, les propulseurs n'ont pas fonctionné correctement.
Ça veut dire qu'en Ukraine il n'y a plus de pièces détachées fabriquées en URSS…


Une fusée a explosé au décollage. On ne sait pas encore quel rapport avec les rebelles novorussiens, mais les sanctions contre la Russie seront renforcées.


La politique actuelle de l'Union européenne : faire des vacheries à la Russie de façon telle que les Étasuniens en soient contents et que la Russie ne les remarque pas.


La déclaration de Jennifer Psaki :
- À la lumière des faits nouveaux, nous supposons que le Boeing malaisien a été probablement abattu par la nouvelle arme russe SCN (système chasse-neige).


Un étranger :
- Comment faut-il dire correctement : "en Ukraine" ou "dans l'Ukraine" ?
L'Ukrainien :
- "De l'Ukraine", et le plus rapidement possible !


Deux coucous sont assis des deux côtés de la frontière russo-ukrainienne. Le coucou russe chante, et le coucou ukrainien reste silencieux et renfrogné. Le premier demande :
- Que se passe-t-il, pourquoi tu ne chantes pas ? T'es un coucou tout de même !
- Tu sais, maintenant je ne suis plus koukouchka (coucou en russe) mais zozoulia (coucou en ukrainien). Je n'ai plus le droit de chanter "coucou", et je n'arrive pas à faire "zozou"…


Selon l'agence Reuters, le caissier du supermarché refuse de transférer le croissant déjà payé au ministre des finances Michel Sapin.
"À ce jour, les conditions ne sont pas réunies pour effectuer le transfert", dit le caissier. Selon lui, les conditions sont un retour à la normale en Ukraine et que M.Sapin y joue un rôle positif.


Les Européens sont vraiment très pingres…
Les Étasuniens ont distribué généreusement des biscuits aux maïdanistes, et la Commission européenne traîne la patte pour donner 2-3 petits milliards pour le paiement de la dette gazière ukrainienne.


Début     Page précédente     Page suivante