Russie Russie virtuelle

BLAGUES

juives


- Si le "Titanic" a coulé, c'est la faute des Juifs!
- Qu'est-ce que tu racontes?!
- Ben, tout le monde sait que c'est à cause d'Iceberg.


Isaak dit à Abram:
- Je suis malade mais je n'irai pas chez un médecin, c'est trop cher.
- Abram, je te conseille le docteur David, il ne prend que le demi-tarif pour les consultations suivantes.
Abram se rend chez le docteur David et dit:
- Bonjour, docteur! Je reviens vous voir.


- Je suis venu en Israël uniquement pour les enfants. Ils sont maintenant si heureux!
- Vous habitez ensemble?
- Non, bien sûr que non! Ils sont restés à Odessa.


- Tante Sarah, votre petit Izia mange un journal.
- C'est pas grave, c'est le journal d'hier.


Un jeune Juif vient voir le multimillionnaire Brodski:
- Monsieur Brodski, j'ai une proposition à vous faire. On peut gagner trois cent mille dollars chacun.
- Oh, c'est une belle somme! Quelle est votre proposition?
- J'ai entendu dire que la dot de votre fille était de six cent mille. Alors, je suis d'accord pour la prendre avec les trois cent mille!


- Tu t'es marié?
- Non. Et j'ai cet air-là parce qu'on vient de voler ma voiture.


Deux Juifs se rencontrent.
- Comment ça va?
- Bien, et toi?
- Bien, j'ai fait construire une maison.
- Combien de pièces?
- Une.
- Tu as raison. En avoir moins n'aurait pas de sens.


- Abram! Pourquoi est-ce que tu loues cet appartement minuscule au lieu d'habiter ta belle maison?
- Ce n'est pas dans mes moyens, le loyer de ma maison est trop cher pour moi.


- Allô! Les entrepôts?
- Oui! Le directeur Ivanov à l'appareil!
- Aïe... Ce sont des entrepôts militaires?


- Où est-ce que tu cours comme ça?
- J'ai peur qu'Abramovitch passe la nuit avec ma femme.
- Mais on est en plein jour!
- Tu ne connais pas Abramovitch, il peut passer la nuit même en plein jour.


Un vieux Juif prie dans une synagogue et pleure à chaudes larmes:
- Mon Dieu, que faire? Mon fils est devenu chrétien!
Une voix se fait entendre du ciel:
- Je compatis à ta peine, mais j'ai le même problème!


La femme juive est la plus belle.
Sinon la plus intelligente.
Et sinon la plus malade.


Deux mendiants sont assis devant l'église; l'un porte sur la poitrine la pancarte "Russe", et son chapeau est plein de pièces; l'autre porte la pancarte "Juif", et son chapeau est presque vide. Un passant dit au Juif:
- T'es bien con de porter une pancarte pareille! On ne te donnera rien!
Le Juif se tourne vers le Russe et dit:
- Tu entends ça, Abram? Ce crétin nous apprend le commerce!


Dans une école:
- Les enfants! Dieu n'existe pas! Montrons-lui une figue! Abram, et toi? Pourquoi ne montres-tu pas une figue?
- Si Dieu n'existe pas, il n'y a pas à qui la montrer. Et s'il existe, pourquoi avoir avec lui de mauvaises relations?
(NDT : "figue" désigne un geste insultant du pouce entre index et majeur)


- Savez-vous que selon la coutume juive un jeune marié n'a pas le droit d'embrasser sa femme pendant la noce?
- Pourquoi?
- Parce que la mère du jeune marié est assise à côté de lui à répéter: "Mange! Mange! Mange!"


Les commissaires communistes viennent inspecter un kolkhoze.
- Avec quoi nourrissez-vous les poulets?
- Avec de bonnes choses: graines, lait, crème.
- Salauds! Les enfants soviétiques ne mangent pas à leur faim, et vous gaspillez la nourriture! Fusillez tout le monde!
Dans un autre kolkhoze:
- Avec quoi nourrissez-vous les poulets?
- Bof, avec des déchets: graines et pommes pourries, bardanes...
- Quels salauds! C'est les enfants soviétiques qui vont manger cette viande dégueulasse! Fusillez tout le monde!
Dans le troisième kolkhoze qui est juif ils posent la même question:
- Avec quoi nourrissez-vous les poulets?
- On ne les nourrit pas, on leur donne de l'argent, et ils s'achètent ce qu'ils veulent.


Un général vient dans une école d'élèves officiers pour y faire quelques cours. Les élèves lui posent des questions:
- Mon général, est-ce que la troisième guerre mondiale est possible?
- C'est peu probable, mais il faut toujours envisager cette possibilité pour être prêts.
- Et avec qui cette guerre risque-t-elle se produire?
- Éventuellement avec la Chine.
- Mais comment va-t-on faire? Ils sont si nombreux!
- Et alors? Regardez l'Israël: ils ne sont que 50 millions et ils se battent avec 250 millions d'Arabes!
- Mon général, mais aura-t-on assez de Juifs?


Un Ukrainien vient à une noce juive; il boit un verre de vodka et regarde alentour à la recherche d'un bout de lard. N'en trouvant pas, il demande:
- Hé les mecs, et où est le lard?
On lui explique:
- Notre coutume nous interdit de manger du lard.
L'Ukrainien s'étonne:
- Je sais que le lard, c'est sacré. Mais pas à ce point-là tout de même!
(NDT: les Ukrainiens mangent souvent du lard avec du pain.)


Un touriste arrive en Israël et demande:
- Montrez-moi l'endroit où les Juifs se lamentent.
On l'a emmené à la Direction des impôts.


- Moïché, quand tu n'es pas à la maison, les voisins disent des choses tellement méchantes sur toi!
- Bof, quand je ne suis pas à la maison, ils peuvent même me battre!


Un Juif vient de s'installer en Israël et demande à son ami qui y habite depuis longtemps de lui montrer le Mur des lamentations. Une fois sur place, il demande:
- Abram, est-ce que je peux prier pour la fin du conflit avec les Palestiniens?
- Oui, mais sois respectueux, n'oublie pas que tu t'adresses à Dieu.
- Et est-ce que je peux prier pour la paix éternelle dans le monde?
- Bien sûr, mais n'oublie pas que tu t'adresses à Dieu.
- Et est-ce que je peux prier pour avoir un million de shekels?
- Tu peux, mais n'oublie pas que tu t'adresses à un mur.


Le petit Abram rentre à la maison et dit:
- Aujourd'hui on nous a posé une question sur nos origines, et j'ai dit que j'étais Russe.
Le père répond:
- Alors dorénavant tu vas t'asseoir non sur ta petite chaise confortable mais sur un tabouret!
La mère dit:
- Et tu ne mangeras plus la soupe au poulet mais les chtchi! (soupe russe aux choux)
La grand-mère dit:
- Et tu n'auras pas de petit pain à la confiture avec ton thé...
Ils se mettent à table. Abram assis sur son tabouret mange les chtchi, boit du thé dilué et dit:
- Je ne suis Russe que depuis une demi-heure mais qu'est-ce que je vous déteste, sales youpins!


Rabinovitch est assis près de l'entrée d'une banque chic et cire des chaussures. Son voisin s'approche:
- Salut Rabinovitch! Pouvez-vous me prêter deux roubles?
- Izia, ce serait avec joie, mais j'ai un accord avec la banque: ils ne cirent les chaussures à personne, et moi, je ne fais crédit à personne!


- Abram, ça va?
- Pas du tout.
- ?????
- Ma femme couche avec Lord Lester.
- Ah, c'est pas bien.
- Ceci dit, je couche avec la femme du Lord.
- Ça c'est bien!
- C'est bien?! J'ai déjà deux enfants de lui!
- C'est pas bien...
- Ceci dit, il a deux enfants de moi.
- Mais alors vous êtes quittes?
- Comment ça "quittes"? Moi, je lui fais des lords, et lui, il me fait des Juifs.


Début     Page précédente     Page suivante